Gospel Mag

 

Gospel Mag / Blog / Mais comment va-t-il me remarquer si je ne flirte pas ?

Mais comment va-t-il me remarquer si je ne flirte pas ?

Paula Hendricks MarstellerRelations

Salut les filles,

Annonce : Abonnez-vous à la lettre de nouvelles et recevez gratuitement un nouveau livrel (ebook).

La semaine dernière sur le blog j’ai partagé ce que les garçons pensaient au sujet du flirt. J’imagine qu’après avoir lu cela, beaucoup d’entre vous se sont demandées : Ouais, mais si je ne flirte pas, comment un garçon va-t-il pouvoir me remarquer ? J’ai donc demandé aux mêmes garçons de répondre pour vous à cette question.

Pour commencer, voici un commentaire qu’un homme marié a laissé sur le blog la semaine dernière :

À mes sœurs célibataires, si vous agissez d’une certaine façon aujourd’hui en tant que célibataires, vous vous comporterez de la même façon en tant que femmes mariées. Vous n’avez pas besoin de vous « dandiner ». Ma femme m’a attiré par sa conduite et son cœur.

Et voici ce qu’en disent les garçons célibataires :

Une fille peut me montrer que je l’intéresse en répondant avec intérêt quand je lui parle ou en étant simplement, mais clairement, ouverte à l’idée de faire quelque chose avec moi – même si je l’invite simplement à participer à une activité de groupe.
Je me suis aperçu que la plupart des filles montraient naturellement qu’elles n’étaient pas intéressées en repoussant la moindre occasion d’approfondir la relation. Si une fille est intéressée, je vois habituellement un sourire se dessiner sur son visage quand je lui propose de sortir avec des amis, ou elle apprécie de passer du temps avec moi (du moins semble-t-elle ne pas vouloir écourter la conversation).
Elle pourrait simplement se montrer amicale et se sentir à l’aise avec moi, mais son intérêt est le signe qu’elle s’intéresse à moi en tant que personne. Cela m’encourage à aller plus loin pour voir à quel point elle est intéressée. – Justin
Un garçon est plus sensible au langage non verbal d’une fille qu’à ce qu’elle dit : la façon dont elle s’habille, se comporte et entre en contact avec les gens en dit long sur son caractère. Ce sont ces qualités qui « attirent » ou pique la curiosité d’un garçon qui cherche une femme qui aime Dieu. – Tony
J’apprécie qu’une fille soit amicale et gentille plutôt que froide et distante. Certaines filles sont tellement soucieuses de ne pas flirter qu’elles prennent trop de distance par rapport aux garçons.
Si une fille ne montre aucun intérêt à passer ne serait-ce qu’un peu de temps avec moi, j’en déduis que je ne devrais pas lui proposer de sortir avec moi. Si elle a l’attitude opposée et ne pense qu’à flirter avec moi et attirer mon attention, cela a tendance à me faire fuir. Je veux sortir avec une fille qui est enracinée en Christ et ne cherche pas simplement à affirmer sa personnalité au moyen de notre relation. – Trevor
Si une fille est intéressée, mais que je n’ai pas encore engagé la conversation, je sais habituellement qu’elle désire au moins en savoir plus à mon sujet si elle ne détourne pas immédiatement son regard quand il croise le mien – même si cela ne dure qu’une demi-seconde. J’apprécie les petits signaux de ce genre qui sont évidents mais que personne d’autre dans la pièce ne pourrait remarquer. Sinon, essayer d’engager la conversation à partir de rien est difficile parce que, si solides que les garçons puissent être, nous aimerions limiter si possible le nombre de refus que nous essuyons. – Justin
J’aimerais dire cela à toutes les filles que je rencontre : en 1 Pierre 3, l’apôtre parle de la beauté d’un esprit doux et paisible. De nombreuses filles pensent devoir appliquer cela en gardant le silence, mais cela finit par les rendre malheureuses.
Quand une fille sait qui est Dieu – quand elle le connaît vraiment et ne se contente pas de parler de lui – elle aura un esprit paisible. Elle sait que Dieu connaît son cœur et elle lui fait confiance, c’est pourquoi elle ne se laisse « troubler par aucune crainte » (1 Pierre 3.6). Elle ne colle pas les garçons. Elle demande d’abord à Dieu de répondre à ses besoins et sait qu’aucun garçon ne pourrait le faire pleinement.
C’est une attitude extraordinairement attrayante pour un garçon chrétien ! C’est difficile, parce que vous ne savez pas ce que Dieu tient en réserve pour vous, mais il n’a pas besoin de votre aide (le flirt) pour vous faire rencontrer la bonne personne. – Andrew

Intéressant, non ? Mais vous vous demandez probablement : Qu’est-ce que je dois changer maintenant ?

Je ne peux pas répondre à votre place parce que je ne vous connais pas personnellement, mais voici quelques questions auxquelles vous pouvez réfléchir ou que vous pouvez poser à quelqu’un qui voit comment vous vous comportez avec les garçons :

  • Est-ce que je me « dandine » ? L’amour de Dieu est-il réel et personnel pour moi, ou ai-je besoin que des garçons s’intéressent à moi ?
  • Ai-je peur de parler avec les garçons ou de leur sourire ? Est-ce que je pense que c’est plus « spirituel » de me tenir à l’écart des garçons et de cacher le fait que je les apprécie ? (Lisez Proverbes 27.5 si c’est votre cas.)
  • Suis-je :
    1. Aguicheuse et manipulatrice ?
    2. Amicale et gentille ?
    3. Distante ?
facebook google twitter
mission, évangile, catherine parks

Radical, normal, ou ni l’un ni l’autre ?

zèle, consécration, emily jensen

Le zèle chrétien