Gospel Mag

 

Gospel Mag / Blog / Se souvenir de l’Évangile

Se souvenir de l’Évangile

Christina FoxVie chrétienne

C’est une période chargée pour notre famille. Entre les voyages, la scolarité des enfants à domicile, le sport, les scouts et autres activités, nos journées sont bien remplies et passent très vite. Du fait de cet emploi du temps chargé, je constate que j’ai tendance à me disperser, à me déconcentrer et à oublier. J’arrive en retard à des rendez-vous ou les oublie carrément. Combien de fois suis-je entrée dans une pièce en me demandant pourquoi j’étais là ! En fait, je suis au bord de la crise de nerfs.

Annonce : Abonnez-vous à la lettre de nouvelles et recevez gratuitement un nouveau livrel (ebook).

Dans un effort d’organisation, j’ai préparé à l’avance des plats mijotés pour gagner du temps après les réunions ou les entraînements. Un matin, j’ai réuni mes ingrédients pour faire un ragoût mais il manquait un ingrédient clé. Je l’ai cherché partout, jusque dans le coffre de la voiture car j’étais sûre d’avoir acheté cet ingrédient. Peine perdue. J’ai donc dû envoyer les enfants au magasin pour en acheter, ce qui a retardé le début de leurs cours à la maison ce jour-là. Ils en étaient ravis, mais pas moi.

Puis l’autre jour j’ai ouvert le congélateur pour sortir du poulet et à ma grande surprise j’ai retrouvé l’ingrédient manquant que j’avais cherché partout ! Comment diable une boîte de tomates avait-elle pu échouer dans le congélateur ? Ma négligence m’avait rendue infructueuse.

Ce manque de fruits lié à notre négligence touche également notre vie spirituelle. Comme le dit l’apôtre Pierre :

Par sa puissance, en effet, Dieu nous a donné tout ce qu’il faut pour vivre dans l’attachement au Seigneur, en nous faisant connaître celui qui nous a appelés par la manifestation de sa propre gloire et l’intervention de sa force. Ainsi, nous bénéficions des dons infiniment précieux que Dieu nous avait promis. Il a voulu, par ces dons, vous rendre conformes à ce que Dieu est, vous qui avez fui la corruption que les mauvais désirs font régner dans ce monde. Pour cette raison même, faites tous vos efforts pour ajouter à votre foi la force de caractère, à la force de caractère la connaissance, à la connaissance la maîtrise de soi, à la maîtrise de soi l’endurance dans l’épreuve, à l’endurance l’attachement à Dieu, à cet attachement l’affection fraternelle, et à l’affection fraternelle l’amour. Car si vous possédez ces qualités, et si elles grandissent sans cesse en vous, elles vous rendront actifs et vous permettront de connaître toujours mieux notre Seigneur Jésus-Christ. Car celui à qui elles font défaut est comme un aveugle, il ne voit pas clair. Il a oublié qu’il a été purifié de ses péchés d’autrefois. (2 Pierre 1.3-9)

Ce passage nous dit que Dieu nous a donné tout ce qui est nécessaire pour vivre dans la piété au moyen de l’Évangile de Jésus-Christ. À cause de cela, Pierre nous exhorte à rechercher la vertu, la connaissance, la maîtrise de soi, la persévérance, la piété, l’affection fraternelle et l’amour. Il souligne ensuite que ceux qui ne portent pas de fruits, ceux à qui de telles qualités font défaut, sont aveugles, ayant oublié l’Évangile et ce que le Christ a fait.

Lorsque nous nous trouvons dans un état de stérilité et que les qualités décrites par Pierre nous font défaut, c’est parce que nous avons oublié l’Évangile. Nous avons oublié ce que le Christ a fait pour nous par sa vie, sa mort et sa résurrection. Nous avons oublié que nous avons été rachetés, restaurés et ressuscités en Christ. À cause de cela, nous sommes retournés à notre ancienne façon de vivre, comme si tout dépendait de nous. Nous nous appuyons sur nos propres forces pour nous en sortir, au lieu de nous appuyer sur la grâce de Dieu en toutes choses. Nous vivons selon la chair au lieu de vivre selon l’Esprit. Nous avons oublié que nous sommes de nouvelles créatures et des enfants de Dieu, et qu’en tant que tels nous lui appartenons.

En fait, nous aurons toujours besoin de l’Évangile. Nous ne cesserons jamais d’avoir besoin de l’œuvre expiatoire du Christ sur la croix. Nous ne cesserons jamais d’avoir besoin de sa vie parfaite vécue à notre place. L’Évangile n’est pas seulement pour les pécheurs au moment de leur conversion. C’est plutôt un trésor que nous devons chérir tout au long de notre vie. L’Évangile de la grâce est ce qui nous transforme. Pierre a écrit que c’est la mise en oubli de l’Évangile qui nous rend stériles. L’inverse est également vrai : se souvenir de l’Évangile nous rend fructueux.

Plus je vieillis, plus je mets de post-it autour de la maison pour ne rien oublier. J’ai également besoin que l’Évangile me soit régulièrement rappelé. Je dois passer du temps dans la Parole de Dieu et laisser la vérité de l’Évangile rafraîchir mon âme et me rappeler qui je suis en Christ et ce qu’il a fait pour moi. J’ai besoin de mémoriser la Parole de Dieu pour qu’elle puisse me revenir à l’esprit quand j’en ai besoin. J’ai besoin de demander à Dieu une soif pour la vérité et un cœur qui se repose sur ce que le Christ a accompli. J’ai besoin de passer du temps avec d’autres croyants qui me rappellent l’Évangile et me dirigent toujours vers le Christ. J’ai besoin de lire et d’étudier les ouvrages de pasteurs et d’enseignants attachés à Dieu qui soient centrés sur l’Évangile. Et j’ai besoin de prendre l’habitude quotidienne de me rappeler ce que Dieu a fait pour me faire passer de la mort à la vie.

Avez-vous tendance à oublier ? Avez-vous constaté que les qualités décrites par Pierre vous faisaient défaut ? Faites comme moi : apprenez à vous souvenir de l’Évangile. Suivez l’exemple de Pierre et tenez-vous en éveil les uns les autres en vous rappelant l’Évangile (2 Pierre 1.13). Parce que nous ne cesserons jamais d’avoir besoin de l’Évangile de grâce.

facebook google twitter
mode, théologie, emily jensen

La théologie de la mode – Pourquoi Dieu nous a-t-il habillés ?

anthony lasseron, témoignage, conversion

Témoignage Anthony : conversion en juin 2013